Ici et Maintenant

FATHERLAND

FATHERLAND

Dessin : Bunjevac Nina
Traduit de l’anglais (Canada) par Ludivine Bouton-Kelly

220 x 290 mm • Noir et blanc • 160 pages • 24 euros
ISBN: 978-2-36912-008-7
Paru en novembre 2014

Un roman graphique bouleversant sur le destin d’une famille ravagée par la politique et l’histoire.
1975. Peter Bunjevac, serbe nationaliste exilé au Canada, vit à Toronto avec sa femme et leurs trois enfants. Il appartient à une organisation anticommuniste qui milite pour l’indépendance de la Serbie. Sa femme, soupçonnant la nature de ses activités militantes et craignant pour la sécurité des enfants, décide de retourner en Yougoslavie. Elle persuade Peter de la laisser partir avec les enfants pour de prétendues vacances chez ses parents. Peter accepte mais, méfiant quant aux intentions réelles de sa compagne, exige que leur fils aîné, Petey, alors âgé de 7 ans, reste avec lui au Canada. Terrible « choix de Sophie » auquel se trouve alors confrontée la mère : abandonner l’un de ses enfants pour mettre les deux autres en sécurité, ou bien risquer la vie des trois. Elle décide de partir avec ses filles. Ce qui devait être un voyage de quinze jours deviendra un séjour de quinze ans, la famille demeurera séparée à jamais. 
 
Fatherland est un livre exceptionnel, aux confluents de L’Art de voler pour la manière virtuose dont l’auteur fait se croiser et se répondre son histoire personnelle et la Grande Histoire et de Fun Home pour l’autobiographie féminine éblouissante et sombre.

Bonne presse

Comme dans son premier livre, Heartless, la dessinatrice impose, dès le premier regard, son incontestable virtuosité graphique (…). Encapsulé dans ces images faussement léchées, le récit autobiographique décolle, diffusant une troublante, et souvent poignante, impression de cauchemar feutré. Nina Bunjevac ranime des fantômes familiers avec une ferveur distanciée. L'effet est saisissant.

Jean-Claude Loiseau, Télérama

Nina Bunjevac a su expier ses propres émotions. Elle passe son récit à l’épreuve des faits et atteint une neutralité froide, parfaitement servie par son graphisme d’une singulière puissance. (…)

L’univers de Nina Bunjevac a beau s’appuyer sur les épisodes de son enfance, l’absence de pathos et la précision historique apportent au lecteur une bouleversante vision d’un sinueux morceau d’histoire.

Sophie Gindensperger, Libération

L'auteur brosse une fresque politique et intime à la fois, portée par un dessin pointilliste évoquant la photo noir et blanc et les récits du BD-reporter américain Joe Sacco – la meilleure référence qui soit en la matière.
Frédéric Potet, M, le magazine culturel du Monde

« Le roman graphique de Nina Bunjevac affronte la brutalité du réel, et offre une introduction tout en finesse à l’histoire tourmentée des Balkans. » The Guardian

 « Superbement illuminé par le réalisme des hachures et des pointillés, Fatherland démêle avec lucidité les fils de l’histoire politique pour en démontrer l’impact profond sur les parents de Nina Bunjevac, sa famille et elle-même. » Paul Gravett in The Independent

 « Fans de Joe Sacco, prenez note — avec Nina Bunjevac s’annonce un nouvel auteur de roman graphique politique et historique passionnant ; ici, c’est son histoire familiale et personnelle qu’elle utilise pour nous faire découvrir un pan d’Histoire sans doute peu familier à la plupart d’entre nous. » Bookmunch

©2013 Ici Même Éditions — 6, rue Bonne Louise — 44000 Nantes - berengere@icimeme-editions.com