Ada C1
ADA_Barbara Baldi_Ici Meme_064MC
ADA_Barbara Baldi_Ici Meme_039
ADA_Barbara Baldi_Ici Meme_051
ADA_Barbara Baldi_Ici Meme_048
Ada C1
ADA_Barbara Baldi_Ici Meme_064MC
ADA_Barbara Baldi_Ici Meme_039
ADA_Barbara Baldi_Ici Meme_051
ADA_Barbara Baldi_Ici Meme_048

Ada

24.00 

Compare

En stock

Catégorie :

Description du produit

Ada
de Barbara Baldi
Traduit de l’italien par Laurent Lombard
215 x 300 mm • Couleur • couverture cartonnée
120 pages • 24 euros
EAN : 9782369120513 • paru le 7 février 2019

Pour échapper à son quotidien de labeur et à son père, rustre et acariâtre, Ada n’a que la peinture, à laquelle elle s’adonne en secret. En cette année 1917, l’Autriche, comme toute l’Europe, est bouleversée par la guerre. C’est dans sa passion que la « fille des bois » trouve un sens à l’existence.
Quand Vienne l’appelle, le fragile équilibre sur lequel tenait le fil de sa vie ne peut qu’être renversé.

 


ÇA PRESSE !

« Un portrait somptueux et poétique, à la fois lumineux et obscur. »

Télérama

 

« Un conte terrible sobrement et superbement peint. »

Lire

ADA_LIREavril2019

 

 

 

Ada est la bande dessinée RTL du mois de février 2019

« C’est une tendance qui ne date pas d’aujourd’hui mais qui se confirme de saison en saison : les album de bande dessinée sont en train de rivaliser avec les livres d’art. »

RTL

 

 

« Une BD majeure. »

Unidivers

 

« Quand l’odieux se mêle à la beauté, quand la violence tutoie la lumière ! Superbe ! »

Comixtrip

 

« Le deuxième album de la jeune illustratrice Barbara Baldi est un tableau de maître à la Turner renouvelé à chaque page. »

Causette

ADA_Causette

 

« Belle façon de lier la petite histoire à la grande. »

Casemate

 

« Une nouvelle prouesse graphique. »

L’Avis des bulles

ADA_LaViedesBulles_fev19

 

« Ces deux portraits de femme forcent l’admiration par l’économie des mots et la puissance des images qui les mettent en scène. »

BD Zoom

 

D’ « une puissance graphique rare », « Un bel album tout en subtilité et en sobriété. »

BD Gest’

 

« Une nouvelle fois, c’est un enchantement visuel pour ce récit d’ambiance d’une force rare ».

BoDoï